beaute
Faustine, correspondante des vrais produits spécial Compo
5 octobre 2017
Présentation de Lili
12 décembre 2017

Chez Quératine : À 25 ans, je suis passée au naturel

J’ai grandi dans le chimique. Je suis la génération n+2 de l’apologie chimique : la vaseline c’est génial, les tampons super pratique, les cotons jetables c’est exceptionnel et le silicone dans les shampoings, on ne peut pas faire mieux !

Et puis je suis devenue adulte.

aristide

Non, je rigole ! Je suis toujours une enfant. Mon déclic ? Le shampoing. Ou plutôt mon cuir chevelu. Quand arrive ce moment où celui-ci dit merde à tout ce chimique et tombe en lambeaux tel un quebab douteux… tu te dis qu’il faut peut-être se résoudre à y faire quelque chose.

 

Et je reviens de loin…

 

Un jour, j’ai commencé à me faire malmener par Head&Shoulders, qui à force de m’astringer la tête pour supprimer toute pellicule, finissait surtout par les provoquer lui-même. C’était devenu un cercle vicieux, je suis passée à l’Ultra-Doux. Ben oui, l’Ultra-Doux, c’est doux ! Ou pas. Le temps s’écoulant et mon désespoir ne passant pas, je me suis tournée vers des marques de parapharmacie : Klorane et René Furterer. C’est vert, y’a de jolies petites plantes dessinées sur les bouteilles… ça va me sauver ! Ou pas.

 

En désespoir de cause, je me suis tournée vers le no-poo (il existe des groupes de conseils et d’entraide sur Facebook : chacun y va de sa recette à sa petite expérience – si tu veux le lien, c’est ici… Après mes tests foireux à la compote et à l’œuf (je vous passe le chapitre où j’ai fini avec de l’omelette dans les cheveux), je me suis dit pourquoi ne pas tester le rhassoul ? Et là, ce fut un coup de foudre : en un shampoing, j’ai réalisé que le naturel était mon ami ! Qu’une poudre, sans mousser, pouvait me laver les cheveux sans faire tomber mon cuir chevelu.

 

Je venais tout juste d’avoir 25 ans, je vivais avec mon homme et mon chat tyrannique et je venais de faire le premier pas vers le naturel…

(le chat tyrannique en question)

 

Et puis de fil en aiguille…

 

Quand tu travailles dans l’imagerie médicale, les cancers et les bilans d’infertilité ça devient monnaie courante. Trop. Et tu réalises que les perturbateurs endocriniens sont déjà parmi nous, qu’ils sont à l’affut de tes nichons, de tes ovaires, et même de la prostate de ton mec !

 

Bon ça, c’était pour le côté mélo-dramatique de cette présentation,

mais en vrai, je suis une petite rigolote !

Tout ça pour te dire que j’ai eu envie de changer. De changer de déo, changer de savon, changer de produit nettoyant ou encore de lessive… mais sans me ruiner ! Du coup, chez moi, hors de question de ressembler à l’annexe d’Aroma-Zone (il y a quelques années, j’étais déjà l’annexe de chez Sephora donc ça va hein !), mon but étant de fabriquer simplement, pour pas cher et donc avec peu de produits (trouvables en pharmacie ou simplement en magasins bio) des produits de beauté et d’entretien, écolo mais surtout réglo avec notre santé ! Voilà la petite note que j’apporterai aux Vrais Produits : mes recettes extra-simples, à tester avec tes fonds de placard.

Sinon accessoirement, je m’appelle Marie-Hermine, je suis une fan incontestée de Monstres et Compagnie, je tends à devenir minimaliste, je n’ai pas du tout la main verte (RIP à tous ces cactus morts entre mes mains). J’aime aussi parcourir le monde, partir sur un coup de tête avec mon sac à dos et mon mec (ou des fois sans sac à dos… voire sans mec), bien manger et arpenter les rues de Paris et de Nantes afin de réaliser mes plus beaux clichés.  Alors pourquoi ne pas me suivre, un jour, dans cette aventure aussi…

…celle des voyages, hein, pas celle des cactus morts,

ça me gênerait de de devoir t’imposer ça, alors qu’on se connait à peine ! 😉

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *